Classement dans la catégorie
  • Promovacances.com est une marque d'agence de voyages en ligne.
    Avis Promovacances - Réclamation Promovacances - Remboursement Promovacances - Refus d'indemnisation Promovacances - Annulation de vol Promovacances - retard de vol Promovacances - Litige Promovacances - Médiateur Promovacances - Service Client Promovacances - Contact Promovacances - Voucher Promovacances - Problème réservation TUI - forfait TUI - Hôtel non conforme TUI - Arnaque Promovacances

  • Karavel
    17 rue de l'Echiquier
    75010 Paris
Partagez cette réclamation
Est-ce votre entreprise ? Cliquez ici

Promovacances - Hôtel médiocre sale et non sécurisé

Sans résolution
11419
576
Papillon06 a déposé la réclamation

séjour réservée pour Djerba
Ce séjour fut une erreur hôtel sale personnel sans aucune compétence
Publicité mensongère
Aucune écoute ni aide suite à un accident survenue sur place.

Bonjour
Je me permets de prendre contact avec vous pour vous faire part de mon mécontentement suite à un séjour
acheté auprès de votre agence.
Lors de la réservation, la personne que j’avais au bout du fil m’avait ventés les avantages d’une assurance
tant en termes de soutien qu’en terme d’avance de frais en cas d’imprévu.
Ayant prévu de voyager avec ma fille en bas âge et ma mère d’un âge avancé, je n’ai donc pas hésité et ai
donc fait confiance à mon interlocuteur en souscrivant à cette assurance, bien que la destination ne s’y prêtait
pas.
Une semaine en All-inclusive à Djerba a donc été réservée pour trois personnes.
Malheureusement, dès le lendemain de notre arrivée, nos mésaventures ont commencé.
Au cours d’une banale sortie en quad réservée au sein même de l’hôtel, activité que ma mère et moi avons
l’habitude de pratiquer lors de nos différentes vacances à l’étranger, elle a subitement chuté de cet engin et
s’est gravement blessée et fracturée plusieurs cotes. Cette sortie s’est donc terminée à l’hôpital public de
Djerba.
Nous ignorant encore les raisons de cette chute, mais là n’est pas - pour le moment - l’objet de ma
complainte.
La piste pratiquée était pourtant plate et sans obstacle. Cependant, ma mère a donc fait cette terrible chute
évoquée plus haut.
Malgré l’état immédiat de ma mère, le guide et responsable de la sortie n’a pas jugé nécessaire d’appeler un
véhicule médicalisé type ambulance, mais plutôt de faire appel à un ami pour transporter ma mère à l’hôpital
au lieu d’une clinique privée, malgré mon insistance. Etant dans un pays étranger, j’ai dû me résoudre à faire
confiance à ces personnes.
Ma mère est donc transportée dans des conditions que même des animaux voués à l’abattage n’auraient pas
enviés à ma mère. Arrivée sur place, quel ne fut pas mon dégout de voir les conditions sanitaires d’un tel
établissement. Je veux bien concevoir que les standards sanitaires de la Tunisie sont bien différents de ceux
des hôpitaux français. Mais même dans le reculé des hôpitaux du plus pauvre des pays européens, voire
même au fin fond de la Sibérie, je n’aurais espéré trouver pareil état de délabrement. Qu’un hôpital censé
soigner des patients ne soit pas conforme aux conditions d’hygiène peut encore passer pour la population
locale, mais qu’un guide accrédité par Promovacances daigne nous ‘‘transporter’’ dans un tel lieu est
proprement scandaleux et irresponsable.
Ma mère a passé sa première dans une souffrance indescriptible. Et je passerai sous silence l’indifférence
totale dont a fait preuve le personnel médical à l’égard de mère, vu son état de santé. Je serais même proche
de qualifier cela de non-assistance à personne en danger.
Devant une telle situation, et face à une urgence de telle ampleur, mon grand frère a donc décidé de se
déplacer, à ses frais, prenant le premier vol décollant de Paris le lendemain, laissant femme et enfant en
pleine période de fête, prenant sur ses jours de travail pour venir m’épauler dans cette épreuve et ainsi
m’aider à gérer la situation (mère en état d’urgence à l’hôpital et gestion d’une enfant en bas âge dont la
place n’est nullement dans un cadre hospitalier).
Dès le lendemain, il était bien évidemment hors de question que ma mère ne reste une minute de plus dans
ce que je pourrais qualifier de porte d’entrée au cimetière. J’ai donc fait le nécessaire afin que ma mère
puisse intégrer un établissement médicalisé à la hauteur des soins qu’elle est censée recevoir au regard de ce
qui lui est arrivé.
Cependant, n’étant plus à un étonnement près, je constate que le responsable de la société de quad était
présent à l’hôpital pour demander à l’établissement les raisons du transfert de ma mère vers une clinique
privée.
Ce monsieur était-il actionnaire de l’hôpital au point de vouloir laisser ma mère là-bas ? Ou craignait-il tout
simplement que des médecins plus compétents ne découvrent que l’accident de ma mère était plutôt dû à un
manque d’entretien de son matériel ? Je ne rentrerai pas dans des accusations ou théories dont je n’ai pas
encore la preuve. Quoiqu’il en soit, une enquête est en cours et une plainte contre X a été déposée pour
négligence. Je laisse la justice tunisienne faire son travail et faire la lumière sur les responsabilités de
chacun.
Des examens ont donc été de nouveau fait et quatre cotes ont été fracturées. Le reste du voyage de ma mère
s’est donc fait alitée, avec comme seule compagnie des infirmières qui n’avaient d’infirmières que le nom.
Entre la femme de ménage qui rentre passer le balai à six heure du matin pendant que ma mère est endormie,
entre les infirmières qui braillaient telles des poissonnières en pleine criée ou une infirmière enrhumée qui ne
porte pas de masque pour éviter toute infection respiratoire à ma mère (instruction formel du médecin),
quelle opinion pensez-vous que j’ai pu avoir de ce second établissement. N’y voyez aucune mauvaise
intention envers le corps médical tunisien, mais avouez que les mauvais points s’enchainent. Et nous parlons
de la santé, voire de la vie d’une personne.
Nous avons donc passé ma fille, mon frère et moi nos journées à l’hôpital, au chevet de notre mère.
J’ai bien entendu contacté l’assurance pour une prise en charge, une aide et un rapatriement immédiat.
Cependant, aucune prise en charge, aucune aide physique ou moral ne m’a été proposée. Je comprends que
le rapatriement de ma mère était conditionné par son état de santé, mais quid de l’assistance ? Quid de la
prise en charge ? Il ne m’a été nullement proposé une garde pour mon enfant. Était-ce le premier cas de ce
genre que vous gériez ? Pensez-vous sincèrement qu’il m’aurait été aisé de courir dans tous les sens avec un
enfant de quatre ans, sans l’aide inespérée de mon frère ?
Je pourrais également parler du manque de communication entre vos services. Quand une de vos
collaboratrices m’appelle pour me dire que ma mère et nous pourrions partir comme convenu, en business,
car l’état de santé de ma mère le nécessitait, que tout était résolu auprès de la compagnie aérienne, un autre
de vos collaborateurs contacte mon frère le lendemain pour lui dire que finalement, ça risquait de ne pas se
faire faute de fauteuil en business.
Le rapatriement s’est finalement fait le jour où nous devions partir, après que mon frère eut insisté la veille
auprès de vos services basées en Espagne pour que cela soit fait comme prévu, car le médecin n’avait
nullement spécifié que ma mère devait voyager en business mais plutôt dans des conditions de confort. A
moins que les avions Tunisair ne se soient transformés en bétaillères, rien ne s’opposait au transport de ma
mère. Cependant, je regrette que ce rapatriement se soit fait sans même qu’un représentant de votre agence
ne soit assuré que ma mère partait dans de bonnes conditions, tant au niveau du confort du vol que de sa
santé. Nous parlons tout de même de plusieurs cotes cassées, pas d’un simple mal de tête à soigner avec de
l’aspirine.
Je trouve cela honteux, scandaleux et surtout non professionnel.
Par conséquent, je demande donc à ce que tous les frais engagés et prévu par le contrat d’assurance doivent
m’être intégralement remboursés et sans délai. Je demande également que les frais engagés par le
déplacement de mon frère au titre de son aide et soutien le soient également (billets d’avions,
communication téléphonique, etc…), tout comme une compensation, dont je vous laisserai seul juge, en
dédommagement de tout le préjudice subi par ma mère, ma fille, mon frère et moi.
Je doute que ma demande puisse rester sans suite, mais croyez bien Madame, Monsieur, que je ne suis pas
prête de laisser cette affaire dans l’état et ferai le nécessaire afin d’obtenir gain de cause, eu égard à mes
années de fidélité chez vous, dussé-je engager une action en justice contre vous ou remonter l information aux consulats?. Ne souhaitant pas en arriver
à de telles extrémités et comptant sur votre comprehension sur la resolution de ce dossier, je vous prie de croire en mes respectueuses salutations.
Ci après quelques photos de l état de l hôtel!
13 sept. 2021
La réclamation a été considérée comme "Sans résolution" en raison d'un manque d'activité
Cette réclamation a été considérée sans résolution

Commentaires (0)